Qu’est-ce que le Programme de stages pratiques pour étudiants de Magnet?

Le Programme de stages pratiques pour étudiants de Magnet rassemble les employeurs, les étudiants et les intervenants des établissements postsecondaires afin de créer des possibilités d’apprentissage en milieu de travail (AMT) de qualité.

Le programme fournit aux employeurs des subventions salariales pour aider à l’embauche d’étudiants de niveau postsecondaire pour des expériences de travail rémunérées. Les étudiants, quant à eux, bénéficient d’expériences de travail de qualité afin de pouvoir trouver un emploi dans leur domaine d’études.

Nous prévoyons que le programme permettra 20 000 stages rémunérés annuellement à l’échelle du Canada d’ici 2021-2022.

Les demandes de participation provenant d’employeurs pour les stages de l’automne 2019 sont encore acceptées.

Information importante : En raison du nombre de demandes reçues et du financement disponible actuellement, les demandes complétées et approuvées seront désormais mises sur liste d’attente. Nous continuerons à accepter des demandes pour cette liste et nous informerons tous les demandeurs en cas de changement dans la disponibilité du financement.

Canada

Le projet est financé par le Programme de stages pratiques pour étudiants du gouvernement du Canada.

Fonctionnement du programme

Le programme est mis en œuvre par Magnet ainsi que par plusieurs associations et organisations reconnues qui représentent des industries et des secteurs clés au Canada.

Ensemble, ils collaborent avec des collèges, des universités, des polytechniques et des cégeps pour :

  • Fournir des subventions salariales aux employeurs qui offrent des stages pratiques de qualité aux étudiants
  • Créer des occasions de recrutement pour associer les étudiants aux bons stages
  • Réunir les enseignants et les employeurs afin d’aider à faire correspondre les programmes d’enseignements postsecondaires aux compétences nécessaires dans l’industrie

Le financement est limité et administré selon le principe du « premier arrivé, premier servi », où les demandes dûment remplies sont traitées dans l’ordre où elles sont reçues.

Coup d’œil sur les subventions salariales

Le financement dans le cadre du programme  couvre, pour les employeurs admissibles :

  • 50 % des salaires (jusqu’à concurrence de 5 000 $) pour chaque nouveau stage.
  • 70 % des salaires (jusqu’à concurrence de 7 000 $) pour chaque nouveau stage d’un étudiant faisant partie d’un groupe sous-représenté, y compris les femmes dans les STIM, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes handicapées, ainsi que des étudiants de première année.

Admissibilité au programme

Employeurs

  • Entreprises canadiennes ou organismes sans but lucratif enregistrés
  • Les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux ne sont pas admissibles
  • S’engagent à payer l’étudiant pour le poste
  • Sont prêts à fournir une expérience d’apprentissage de qualité à des étudiants de niveau postsecondaire
  • A les moyens financiers de verser l’entièreté de la rémunération de l’étudiant(e) tout au long du stage (la subvention salariale sera versée après réception du dernier bulletin de paie de l’étudiant(e), au terme du stage);

 

Étudiants

  • Inscrits en tant qu’étudiants canadiens dans un établissement postsecondaire canadien reconnu
  • Citoyens canadiens, résidents permanents et personnes à qui la protection des réfugiés a été accordée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés2
  • Ont le droit de travailler au Canada conformément aux lois et règlements provinciaux et territoriaux applicables
  • Doivent être inscrits à un programme qui comporte un volet d’apprentissage en milieu de travail dans leur cursus d’études
  • Peuvent être inscrits à un programme à temps plein ou partiel
  • Peuvent être inscrits dans n’importe quel programme d’études (p. ex., STIM, affaires, arts, etc.)

 

Stages

  • Les postes doivent être nouvellement créés pour être admissibles au financement des stages pratiques (par exemple, des postes supplémentaires par rapport à ce que les employeurs étaient en mesure d’embaucher l’année précédente à la même période)
  • Postes à temps plein ou partiel
  • La combinaison de ce programme avec les crédits d’impôt provinciaux est permise, mais l’employeur a la responsabilité de suivre les lignes directrices de sa province en matière de crédit d’impôt et de consulter un fiscaliste. Veuillez noter que les subventions salariales ne peuvent pas être prises en compte pour les crédits d’impôt, seuls les salaires réellement payés seront pris en compte.
  • Les fonds partiels octroyés par un gouvernement provincial/territorial/municipal sont permis, mais seulement les fonds de sources non gouvernementales peuvent être subventionnés dans le cadre de ce programme (par exemple, un poste payé à 60 % à l’aide de fonds de subvention provinciaux n’est admissible que pour une subvention sur la portion de 40 % des fonds non gouvernementaux payés par l’employeur)
  • Un stage ne peut pas être subventionné par ce programme et une autre source de financement fédéral, telle que Emplois d‘Été Canada, Subvention Salariale d’Urgence du Canada (SSUC) ou tout autre partenaire de prestation du Programme de Stages Pratiques pour Étudiants (liste complète disponible ici).

Communiquez avec nous pour en savoir plus

Pour les employeurs qui souhaitent participer au programme...

Vous avez embauché un étudiant ou êtes sur le point d’en embaucher un
Vous respectez les critères d’admissibilité ci-dessous
Vous envoyez une demande en tant qu’employeur

Communiquez avec nous pour en savoir plus

Fonctionnement du programme

Le programme est mis en œuvre par Magnet et par plusieurs associations et organisations reconnues qui représentent des industries et des secteurs clés au Canada.

Ensemble, ils collaborent avec des collèges, des universités, des polytechniques et des cégeps pour :

  • Fournir des subventions salariales aux employeurs qui offrent des stages de qualité aux étudiants
  • Créer des occasions de recrutement pour associer les étudiants aux bons stages

Le financement est limité et administré selon le principe du « premier arrivé, premier servi », où les demandes dûment remplies sont traitées dans l’ordre où elles sont reçues.

Coup d’œil sur les subventions salariales

Tous les étudiants intéressés auront accès aux stages – il n’y a pas de frais de participation, pas de statut privilégié ni de protocole d’entente avec les établissements. Le financement du programme couvrira :

  • 50 % des salaires (jusqu’à concurrence de 5 000 $) pour chaque nouveau stage.
  • 70 % des salaires (jusqu’à concurrence de 7 000 $) pour chaque nouveau stage d’un étudiant faisant partie d’un groupe sous-représenté, y compris les femmes dans les STIM, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes handicapées, ainsi que des étudiants de première année.

Admissibilité au programme

Employeurs

  • Entreprises canadiennes ou organismes sans but lucratif enregistrés
  • Les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux ne sont pas admissibles
  • S’engagent à payer l’étudiant pour le poste
  • Sont prêts à fournir une expérience d’apprentissage de qualité à des étudiants de niveau postsecondaire

 

Étudiants

  • Inscrits en tant qu’étudiants canadiens dans un établissement postsecondaire reconnu
  • Citoyens canadiens, résidents permanents et personnes à qui la protection des réfugiés a été accordée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés2
  • Ont le droit de travailler au Canada conformément aux lois et règlements provinciaux et territoriaux applicables
  • Doivent être inscrits à un programme qui comporte un volet d’apprentissage en milieu de travail dans leur cursus d’études
  • Peuvent être inscrits à un programme à temps plein ou partiel
  • Peuvent être inscrits dans n’importe quel programme d’études (p. ex., STIM, affaires, arts, etc.)

 

Stages

  • Les postes doivent être nouvellement créés pour être admissibles au financement des stages pratiques (par exemple, des postes supplémentaires par rapport à ce que les employeurs étaient en mesure d’embaucher l’année précédente à la même période)
  • Postes à temps plein ou partiel
  • La combinaison de ce programme avec les crédits d’impôt provinciaux est permise, mais l’employeur a la responsabilité de suivre les lignes directrices de sa province en matière de crédit d’impôt et de consulter un fiscaliste. Veuillez noter que les subventions salariales ne peuvent pas être prises en compte pour les crédits d’impôt, seuls les salaires réellement payés seront pris en compte.
  • Les fonds partiels octroyés par un gouvernement provincial/territorial/municipal sont permis, mais seulement les fonds de sources non gouvernementales peuvent être subventionnés dans le cadre de ce programme (par exemple, un poste payé à 60 % à l’aide de fonds de subvention provinciaux n’est admissible que pour une subvention sur la portion de 40 % des fonds non gouvernementaux payés par l’employeur)
  • Un stage ne peut pas être subventionné par ce programme et une autre source de financement fédéral, telle que Emplois d‘Été Canada, Subvention Salariale d’Urgence du Canada (SSUC) ou tout autre partenaire de prestation du Programme de Stages Pratiques pour Étudiants (liste complète disponible ici).

Communiquez avec nous pour en savoir plus

Vous avez des étudiants admissibles au financement?

Communiquez avec nous dès maintenant pour discuter du financement du programme pour vos étudiants et employeurs partenaires.

Qu’est-ce qu’une subvention salariale?

Les subventions salariales fournissent un remboursement financier aux employeurs qui embauchent des chercheurs d’emploi admissibles.

Qu’est-ce que l’apprentissage en milieu de travail (AMT)?

Comme défini par Enseignement coopératif et l’apprentissage en milieu de travail Canada, l’apprentissage en milieu de travail (AMT) est un modèle et un processus d’apprentissage par l’expérience qui intègre de façon structurée et intentionnelle les études postsecondaires de l’étudiant dans un contexte de travail ou de pratique.

Les occasions d’apprentissage en milieu de travail qui sont admissibles aux subventions salariales du Programme de stages pratiques pour étudiants comprennent, sans toutefois s’y limiter :

  • les programmes de mentorat
  • les stages coop
  • les formations pratiques
  • les projets de recherche appliquée
  • les stages en entreprise

Les expériences d’AMT représentent un partenariat engagé d’au moins : un établissement d’enseignement, une organisation hôte et un étudiant. L’AMT peut se faire dans le cadre d’un cours ou encore d’un programme et comprend le développement des résultats attendus de l’apprentissage lié à l’emploi, l’engagement personnel et l’apprentissage tout au long de la vie.

Qu’est-ce qu’un étudiant de première année?

Les étudiants de première année sont définis comme des étudiants inscrits en première année de leur programme dans un établissement d’études postsecondaires reconnu.

Que sont les groupes sous-représentés?

Les étudiants provenant de groupes sous-représentés comprennent les :

Femmes dans les STIM : fait référence à une femme inscrite à un programme d’études en science, en technologie, en ingénierie ou en mathématiques (STIM).

Autochtones : fait référence aux gens qui ont déclaré s’identifier à au moins un groupe autochtone, c’est-à-dire, les Premières Nations, les Métis ou les Inuits, et/ou ceux qui ont déclaré être un Indien des traités ou un Indien inscrit, comme défini par la Loi sur les Indiens du Canada, et/ou ceux qui ont déclaré être membres d’une bande indienne ou d’une Première Nation.

Personnes handicapées : fait référence à un individu qui a un handicap ou une déficience en raison d’une condition à long terme ou à un problème de santé et/ou qui est limité dans ses activités quotidiennes.

Nouveaux arrivants : fait référence aux immigrants qui ont immigré au Canada au cours des cinq dernières années.

En savoir plus sur le programme de subventions salariales des stages pratiques pour étudiants